lundi 6 février 2012

06 février 2012 - Insignifiance de l'art

Insignifiant ! 

C'est parfois ce qu'on peut se dire en regardant une oeuvre. Je regarde, mais ne ressens pas. Je vois, mais ne comprends pas...

En se posant la question de ce qu'est l'insignifiance, le dictionnaire nous dit que c'est une chose négligeable, sans intérêt, inexistante...

Une chose ... inexistante ? Une chose, donc qui par définition existe, serait... Inexistante ?
En voilà un drôle de paradoxe !

J'ai appris une chose dans l'art de la photo, c'est que rien n'est insignifiant ! Chaque élément qui compose une image est important, à un sens et un vécu. Lorsque le photographe réalise un cliché, il fige un ressentit, il enregistre une chose qui lui a plu à un moment donné. Ce qui peut donc paraître banal pour quelqu'un peut être extraordinaire pour un autre. 

Je me souviens, lorsque j'étais à l'école, en cours de Français, lors de l'étude d’œuvres littéraires, la Prof essayait de nous expliquer ce qu'à voulu dire l'auteur sur telle ou telle phrase, ce qu'il a pensé en écrivant tel passage... "Mais qu'est-ce qu'elle en sait !?" me disais-je...

Le sentiment d'un être humain lui est propre. Ce sont SES sens qui travaillent lorsqu'il lit un livre, lorsqu'il regarde un film où regarde une photo. C'est en effet le propre de l'art, l'interprétation libre et sans jugement.

Que ressentez-vous en regardant "Carré noir sur fond blanc" de Malevitch ? Où encore "Rhein II" d'Andreas Gursky ? 

Je ne tenterai donc pas de vous expliquer ce que j'ai ressentis en réalisant mes photos, ni pourquoi j'écris ce texte... Je préfère vous laisser imaginer ce qui vous plaît, car ma vision des choses pourrait vous paraître ... Insignifiante...  ;)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire